sexta-feira, 6 de junho de 2008

Enviaram-me este poema que reenvio para todas as minhas gaivotas

Je te l' ai dit

Je te l'ai dit pour les nuages
Je te l'ai dit pour l'arbre de la mer
Pour chaque vague pour les oiseaux dans les feuilles
Pour les cailloux du bruit
Pour les mains familières
Pour l'oeil qui devient visage ou paysage
Et le sommeil lui rend le ciel de sa couleur
Pour toute la nuit bue
Pour la grille des routes
Pour la fenêtre ouverte pour un front découvert
Je te l'ai dit pour tes pensées pour tes paroles
Toute caresse toute confiance se survivent.



Paul Éluard

1 Comentários:

Às 8 de junho de 2008 às 17:33 , Anonymous Anónimo disse...

Bonita mensagem!
gaivota do sul

 

Enviar um comentário

Subscrever Enviar comentários [Atom]

<< Página inicial